Nouvelles

Le phénomène #metoo : modification aux normes du travail

Le gouvernement responsabilise les employeurs
Le 12 juin dernier, les membres de l’Assemblée nationale ont modifié certaines normes du travail (Projet de loi #176), notamment celle portant sur le harcèlement sexuel et psychologique. Dès le 1er janvier 2019, tous les employeurs, sans exception, auront l’obligation d’adopter une politique écrite sur le sujet et le traitement de telles plaintes.

Quelques éléments qu’une politique doit comprendre :

  1. Une définition du harcèlement
  2. Comment agir en cas de harcèlement
  3. Comment formuler une plainte
  4. Une identification des mesures de soutien
  5. Etc.

Offrez un milieu de travail sécuritaire et où il fait bon vivre tout en vous conformant à la loi! Contactez-nous pour mettre en place une politique écrite et des mesures de traitement de plaintes dès maintenant.

Saviez-vous que…

  • Les lois du Québec sur les droits de la personne interdisent la discrimination et le harcèlement basés sur les motifs suivants : âge, condition sociale, conviction politique, état civil, grossesse, handicap, langue, orientation sexuelle, identité et expression de genre, race, couleur, origine ethnique ou nationale, religion et sexe.
  • Les éléments suivants, lorsqu’ils sont graves ou répétés, sont des exemples de harcèlement :
    o Remarques, plaisanteries, insinuations, gestes ou sarcasmes importuns;
    o Messages sur papier ou électroniques importuns;
    o Refus de travailler ou de parler avec un employé en raison de ces antécédents raciaux, de son sexe, de son orientation sexuelle, etc.;
    o Condescendance ou paternalisme qui mine le respect de soi;
    o Et bien plus.
ABONNEZ-VOUS
POUR RECEVOIR
NOS NOUVELLES
Merci pour votre inscription.
×
ABONNEZ-VOUS
POUR RECEVOIR
NOS NOUVELLES
Merci pour votre inscription.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais divulgées.
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
WordPress Popup Plugin