Moore Stephens
Actualité canadienne

Sociétés civiles immobilières (SCI)

Cet article sur les sociétés civiles immobilières est tiré de notre bulletin trimestriel, Canadian Overview, publié par les cabinets canadiens membres de Moore Amérique du Nord. Les articles issus de notre bulletin s’inscrivent dans notre mission de devenir le partenaire par excellence de votre réussite en vous informant sur l’actualité.

PAR ECHO LEE, CPA, MTAX, MTI, DE SEGAL LLP

Travaillez-vous dans le secteur immobilier, et cherchez-vous à réduire vos impôts actuels? Avez-vous envisagé d’utiliser le profit généré par votre entreprise à d’autres fins d’investissement? Si c’est le cas, l’incorporation pourrait être la solution qui vous convient.

Depuis octobre 2020, les agents immobiliers de l’Ontario sont autorisés à mener leurs activités par l’intermédiaire de sociétés civiles immobilières (« SCI »). Les SCI permettent aux agents d’accéder aux avantages de l’incorporation, notamment aux avantages suivants :
• Report de l’impôt sur le revenu
• Accès possible à l’exonération cumulative des gains en capital sur la vente d’actions
• Fractionnement du revenu entre les membres de la famille

Report de l’impôt et fractionnement du revenu

L’avantage principal de l’incorporation est la possibilité de reporter l’impôt. Le revenu provenant des activités d’une SCI exploitée activement est soumis à un taux d’imposition de 12,2 % sur les premiers 500 000 $ de revenu de ladite entreprise gagnés en Ontario. Pour les revenus en sus des premiers 500 000 $, le taux d’imposition des sociétés est de 26,5 %. Ces taux sont plus avantageux que le taux d’imposition des particuliers le plus élevé de 53,5 % appliqué au revenu en sus des premiers 220 000 $. Un agent n’a pas à payer d’impôt à titre de particulier tant que les fonds ne sont pas tirés de la société. Le report de l’impôt s’effectue par une retenue du revenu dans la société. Pour les agents immobiliers qui ont besoin de tout leur revenu pour payer leurs frais de subsistance, la société n’autoriserait pas cet avantage du report.

Une SCI peut payer le revenu à l’agent et aux membres de sa famille sous forme de salaire ou de dividendes. Les économies d’impôt sont obtenues lorsque le revenu est fractionné parmi les membres de la famille à un taux d’imposition plus bas. Ces dernières années, le gouvernement a imposé des restrictions sur le fractionnement du revenu, et le revenu  alloué aux membres de la famille peut donc avoir des conséquences fiscales négatives.

Généralement, le membre de la famille qui reçoit le salaire ou les dividendes doit participer activement aux activités de la SCI. De plus, les dividendes peuvent être payés par la SCI au/à la conjoint(e) ou au/à la conjoint(e) de fait de l’agent, si l’agent est âgé de 65 ans ou plus. L’âge du/de la conjoint(e) n’entre pas en ligne de compte.

Accès à l’exonération de gains en capital

Lorsque les actions de certaines sociétés sont vendues, les actionnaires peuvent demander une exonération enrichie des gains en capital. Depuis 2020, cette exonération est de 883 384 $. Elle est indexée chaque année. Pour être admissibles à cette exonération, les actifs détenus au cours des 24 mois qui précèdent la vente et à compter du jour de la vente sont sujets à des tests. Un agent immobilier pourrait bénéficier de cet avantage fiscal s’il a vendu sa SCI. Pour être admissible, il est important que la SCI évite l’accumulation d’actifs n’appartenant pas à l’entreprise. En effet, si la SCI est utilisée pour reporter les impôts de particulier, il y aura une accumulation d’actifs n’appartenant pas à l’entreprise.

Selon la nature de l’entreprise de l’agent immobilier, l’avantage d’une exonération enrichie des gains en capital sera moindre que l’avantage d’un report d’impôt de particulier.

Critères des SCI

Une SCI doit être incorporée ou continuer à être exploitée en vertu de la Loi sur les sociétés par actions. La SCI ne doit être contrôlée que par un seul inscrit – l’actionnaire dominant. L’actionnaire dominant doit être inscrit auprès du Real Estate Council of Ontario en vertu de la Loi sur la confiance des services immobiliers. Il doit posséder toutes les actions avec droit de vote et toutes les actions participatives de la SCI, et ne peut pas déléguer les rôles clés ou le contrôle de la SCI. L’actionnaire dominant doit être le seul administrateur et le président de la SCI. Les actions sans droit de vote ou non participatives de la SCI peuvent être détenues par l’actionnaire dominant, les membres de sa famille ou par une fiducie établie pour un ou plusieurs de ses enfants mineurs.

Les membres de la famille comprennent les enfants, le/la conjoint(e), le/la conjoint(e) de fait et les parents. Toutefois, les restrictions fiscales peuvent limiter le revenu payé par la SCI aux membres de la famille, à moins que ceux-ci ne participent activement et à temps plein dans les activités de société. Par « temps plein », on entend 20 heures de travail par semaine pendant toute l’année.

Autres avantages des SCI

Les SCI peuvent également être utilisées à des fins d’investissement (possession de biens de location, titres négociables et polices d’assurance), et pour mener d’autres activités, liées ou non aux gains de commissions de courtage. Toutefois, les sociétés civiles immobilières ne devraient pas acquérir des biens personnels (comme des logements, des maisons secondaires et des bateaux) car ces biens pourraient être considérés comme des avantages conférés à des actionnaires au cours de l’année où l’avantage est conféré.

L’établissement d’une SCI comprend le transfert de l’entreprise existante de l’agent en une société par actions. Des coûts juridiques et comptables supplémentaires seront appliqués pour l’incorporation et la production des déclarations de revenus. L’agent devrait demander conseil afin de déterminer si une SCI comblera ses besoins et ses objectifs, et ceux de sa famille.

Abonnez-vous pour recevoir nos conseils.

RÉCENTES NOUVELLES

Toujours bien informés

Nouvelle législation sur les gains en capital : ce que vous devez savoir

De récents changements ont été annoncés par le gouvernement canadien concernant l’impôt sur les gains en capital, qui pourraient avoir un impact significatif sur vos finances et vos stratégies d’investissement. Qu'est-ce qui change? Le gouvernement canadien, dans le cadre de son budget 2024, a introduit des modifications importantes visant à augmenter l’équité fiscale. À partir [...]
LIRE

6 facteurs de gestion au sentiment d’appartenance au travail

C'est quoi le sentiment d'appartenance? Ce n’est plus un secret pour les gestionnaires : le personnel est l’élément clé et une partie intégrante de la performance de toute organisation! Rendre les employés passionnés et engagés, aimant leur travail et s’identifiant à l’organisation avec fierté ne relève pas de la magie ou du hasard. Au contraire, [...]
LIRE

Quelles sont les entreprises qui pourraient être assujetties à la loi S-211?

La loi S-211, récemment adoptée par le parlement canadien, vise à prévenir et à réduire le travail forcé et le travail des enfants dans les chaînes d'approvisionnement. Elle impose à certaines entreprises et entités canadiennes et étrangères de nouvelles obligations en matière de reporting. Cette loi fédérale pourrait donc avoir des implications importantes pour votre entreprise.  [...]
LIRE

Qu’est-ce que la gestion des risques de fraude?

Article rédigé dans le cadre du mois de la fraude, lequel a lieu en mars chaque année. Nous souhaitons vous tenir au courant de toutes mesures pouvant être pertinentes ou nécessaire pour votre entreprise. Lorsqu'il est question de gestion des risques de fraude, il s’agit en fait de faire l’évaluation du risque aux divers types [...]
LIRE

Finaliste aux Mercuriades dans la catégorie « Employeur de l’année »

Demers Beaulne est à nouveau reconnu pour ses initiatives favorisant le bien-être de ses employés Montréal, le 26 mars 2024 – Demers Beaulne est fier d’avoir été sélectionné comme finaliste dans la catégorie « Employeur de l’année » de la 44e édition du prestigieux concours Les Mercuriades organisé par la Fédération des chambres de commerce du Québec. Cette [...]
LIRE

Création d’une fiducie familiale − les avantages

Article rédigé par l'équipe de Marcil Lavallée dans le survol trimestriel sur l’actualité canadienne, un bulletin publié par les cabinets canadiens membres de Moore Amérique du Nord. Cet article portant sur les avantages d'une fiducie familiale s’inscrit dans notre mission, soit devenir le partenaire par excellence de votre réussite en vous tenant informé de l’actualité. La planification [...]
LIRE

Qu’est-ce qu’un compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété (CELIAPP)?

Article rédigé par J. Bradley Berry, CPA chez Mowbrey Gil, dans le survol trimestriel sur l’actualité canadienne, un bulletin publié par les cabinets canadiens membres de Moore Amérique du Nord. Cet article portant sur le compte d'épargne libre d'impôt pour l'achat d'une première propriété, ou CELIAPP, s’inscrit dans notre mission, soit devenir le partenaire par excellence de votre réussite en [...]
LIRE
  • Montréal
  • Laval
  • Près de vous pour vous accompagner très loin
  • Brossard
  • Montréal
  • Laval
  • Près de vous pour vous accompagner très loin
  • Brossard
  • Montréal
  • Laval
  • Près de vous pour vous accompagner très loin
  • Brossard
  • Montréal
  • Laval
  • Près de vous pour vous accompagner très loin
  • Brossard