Moore Stephens
Services-conseils

La transformation ESG d’une petite ou moyenne entreprise — a-t-elle vraiment un impact?

De plus en plus d’entreprises s’engagent dans un modèle de développement durable afin de répondre aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux. Mais quelles sont les solutions qu’elles peuvent mettre en place pour atteindre leurs objectifs? Découvrez dans cet article une méthode pratique et réaliste pour intégrer les principes ESG dans les pratiques commerciales des PME.

La transformation ESG d’une petite ou moyenne entreprise — a-t-elle vraiment un impact?

Saviez-vous que les petites et moyennes entreprises (PME) représentent environ 90% des entreprises mondiales? Non seulement cela, mais les PME emploient environ 70% des personnes dans le monde, et elles contribuent aussi jusqu’à 70% de la pollution mondiale.

Malgré leur rôle important dans l’économie, les PME sont généralement plus fragiles sur le plan financier et elles sont souvent exposées à des pressions ou à des stress économiques considérables. C’est au cours de la pandémie de COVID-19 qu’on s’est le plus rendu à l’évidence de ce fait, alors qu’environ un tiers des PME ont dû fermer leurs portes en raison de chocs liés à la pandémie.

Pour bien sûr survivre, mais pour aussi prospérer dans l’environnement actuel incertain et volatile, il est nécessaire de disposer d’une capacité à s’adapter. Cela signifie qu’il faut avoir l‘habilité de se remettre des revers (la résilience) ainsi qu’avoir l’aptitude à tirer parti des opportunités qui se présentent dans ce paysage en évolution (l’agilité).

La durabilité de leurs produits est l’un des moyens par lesquels les PME peuvent élargir leur capacité d’adaptation (résilience et agilité) et ainsi augmenter leur impact en société. Les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) peuvent servir de guide pour la durabilité et peuvent être intégrés systématiquement dans la stratégie, le modèle d’entreprise, la planification financière et l’exécution opérationnelle d’une PME.

En plus de contribuer à un monde meilleur, une telle intégration des facteurs ESG comporte des avantages non négligeables :

  • une gestion améliorée des risques;
  • des occasions de créer de nouvelles sources de revenus;
  • une amélioration de l’efficacité des ressources tout en réduisant les coûts;
  • une plus grande capacité à attirer et à retenir les talents;
  • une licence sociale d’exploitation plus solide;
  • une amélioration de la gestion des ressources naturelles; et
  • un impact de société amélioré.

Commencer à investir votre énergie dès maintenant peut également vous aider à répondre à une demande client en plein changement. Ce dernier commence à s’intéresser au développement durable et à ce que les entreprises avec qui il fait affaire en fassent tout autant d’efforts. C’est l’occasion parfaite d’évoluer avec lui.

Stratégie ESG | Par où commencer?

Nous vous présentons ci-bas un guide en 5 étapes, offrant des conseils aux PME sur la façon de déterminer les enjeux ESG pertinents pour votre entreprise et pour ses parties prenantes. Découvrez également comment intégrer ces éléments pour un succès à long terme.

Étape 1 : Adopter un cadre de référence

Qu’est-ce qu’un cadre de référence?  Il sert à fournir une orientation et une structure de soutien à l’approche ESG d’une PME. La stratégie ESG, quant à elle, identifiera les problématiques matérielles spécifiques à la PME, liées aux enjeux sociaux, environnementaux et de gouvernance.

Le quoi de la stratégie : identifie les problématiques matérielles spécifiques à votre entreprise.

Le comment de l’approche: définit la manière dont vous envisagerez, mettrez en œuvre, surveillerez et rendrez compte de vos progrès en matière d’ESG.

Compte tenu du fait qu’il existe plus de 2 000 cadres de référence volontaires, d’exigences de déclaration obligatoires, de méthodologies et de protocoles disponibles dans 71 pays, y compris plus de 1 400 indicateurs ESG potentiels, il peut être difficile d’identifier le ou les cadres les plus adaptés à utiliser comme orientation. Pour ne pas se perdre dans toutes ces options, il faut commencer par établir un objectif clair. 

Établir son objectif

L’un des premiers aspects que les PME doivent décider est l’objectif visé par la stratégie ESG, qui peut être vue sous deux angles. Tout d’abord, une PME peut considérer la valeur de l’ESG pour elle-même et la manière dont l’ESG améliorera sa valeur d’entreprise à long terme. Ce concept est appelé la matérialité financière.

Deuxièmement, une PME peut intégrer une stratégie ESG pour augmenter son impact sociétal, connu sous le nom de matérialité de l’impact social. La perspective dominante de la PME déterminera le ou les cadres de référence appropriés, en considérant l’industrie, la zone géographique, les activités et les exigences du marché, les réglementations et autres.

 

Étape 2 : Considérer les influences externes et les tendances ESG majeures

Les leaders internationaux du secteur ESG, tels que MSCI, le Forum économique mondial et S&P Global, ont mené des recherches identifiant des tendances clés en matière de durabilité. Les tendances identifiées comprennent :

  • Des exigences législatives et réglementaires plus rigoureuses en matière de gouvernance, de droits humains et du travail dans la chaîne d’approvisionnement;
  • L’impact systémique croissant des sécheresses et des tensions liées à l’eau et au climat; et
  • Une meilleure compréhension de la perte de biodiversité et des risques liés à la nature.

Deux tendances clés ressortent :

A.     Le bien-être des employés et les pratiques d’emploi

Des concepts tels que “l’épuisement professionnel”, “le départ silencieux” et “la grande démission” ont un impact sur les employés dans le monde entier et deviennent des sujets de discussion de plus en plus fréquents sur les lieux de travail, dans les médias et autour de la table.

Les employés s’attendent de plus en plus à ce que leurs employeurs se concentrent sur des aspects critiques tels que l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée, le travail à distance, la diversité, l’égalité et l’inclusion, la mise en pratique des valeurs de l’entreprise, la culture éthique, etc. Puisque la situation économique actuelle peut rendre difficile pour les PME de répondre à ces attentes tout en restant financièrement viables, il faut travailler sur un compromis.

B.     La crise énergétique mondiale et une transition vers une économie faible en carbone

La crise énergétique mondiale, aggravée par la guerre en Ukraine, a des impacts différents sur la transition vers une économie faible en carbone.

Il semble que la tension entre la sécurité et l’accessibilité énergétiques d’une part, et la transition énergétique faible en carbone de l’autre pourraient probablement entraîner des ajustements dans les politiques et réglementations gouvernementales. Certains gouvernements ont en effet assoupli leurs objectifs de neutralité carbone et réintroduisent maintenant des combustibles fossiles, tels que le gaz et le charbon, dans leur mix énergétique, tandis que d’autres accélèrent l’expansion des énergies renouvelables. Ces changements de politique pourraient entraîner des modifications législatives et réglementaires, qui pourraient en retour affecter les PME, autant positivement que négativement.

Les PME devraient être conscientes de ces tendances, ainsi que des risques et des avantages potentiels qu’elles présentent pour leurs entreprises et pour leurs parties prenantes.

Étape 3 : Identifier ce qui est matériel (essentiel) pour atteindre les objectifs de l’entreprise

Pour atteindre vos objectifs de création de valeur à long terme et de développement durable, vous devrez effectuer une évaluation de ce qui est essentiel (et donc matériel) pour votre entreprise afin de déterminer quels éléments ESG sont importants à suivre. Lors de l’évaluation, il sera important de considérer diverses perspectives et interprétations de cette matérialité. Par exemple, un moyen pratique de démarrer le processus consiste à examiner les principaux sujets ESG inclus dans la table des matières des normes et cadres de référence que vous aurez sélectionnés, en les adaptant à votre contexte et à vos objectifs spécifiques. En fonction de votre perspective de matérialité, vous pourrez décider de privilégier les impacts financiers ou de société, ou encore de combiner les deux pour optimiser votre valeur d’entreprise, tout en améliorant vos impacts sociaux et environnementaux.

Étape 4 : Identifier les parties prenantes significatives et leurs enjeux matériels

Une PME a un impact sur ses parties prenantes et est elle-même impactée par ces dernières, il est donc essentiel pour son succès à long terme d’identifier et de comprendre leurs besoins et leurs attentes raisonnables.

Les parties prenantes

Les groupes typiques de parties prenantes comprennent :

  • les actionnaires,
  • les employés,
  • les clients,
  • les fournisseurs,
  • les concurrents,
  • les associations industrielles,
  • les organismes gouvernementaux,
  • les communautés,
  • les centres de recherche,
  • les universités; et
  • les médias.

Une analyse des parties prenantes doit être réalisée pour déterminer leur niveau d’influence et d’impact sur votre entreprise. À cette étape du processus, vous devez impérativement déterminer les parties prenantes qui seront impliquées pour solliciter leurs avis sur les facteurs ESG qui leur sont pertinents.

Le processus d’engagement peut impliquer des ateliers, ou des réunions de travail, durant lesquels les points de vue des différents groupes de parties prenantes sont débattus et où une liste de facteurs et sous-facteurs ESG matériels est compilée. Alternativement, le processus peut être fait via des entrevues ou des questionnaires envoyés aux différents groupes identifiés. Après avoir recueilli tous les points de vue, vous devrez analyser les données et hiérarchiser les facteurs ESG en fonction de leur matérialité et de leur importance pour les parties prenantes.

Enfin, après avoir pris en compte ces points, vous pourrez finaliser votre stratégie ESG et vous concentrer sur le processus de mise en œuvre de celle-ci.

Étape 5 : Élaborer un plan de mise en œuvre

Le succès d’une stratégie dépend de sa bonne exécution. Pour élaborer un plan de mise en œuvre ESG, les aspects suivants doivent être pris en compte.

A.     Déterminer les ressources nécessaires

Tout projet d’entreprise nécessite des ressources pour réussir. Il est important d’évaluer les ressources dont vous aurez besoin pour mettre en œuvre votre stratégie ESG. En tant que ressources, nous sous-entendons les ressources financières, le capital intellectuel, le capital humain, le capital social, et le capital naturel.

B.     Définir des métriques et des objectifs

L’utilisation de métriques et d’objectifs peut vous aider à évaluer, à quantifier et à suivre vos progrès par rapport à vos engagements. Il est recommandé de définir des objectifs qui sont spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels (S.M.A.R.T.). Les objectifs peuvent également être absolus, par exemple, les tonnes de CO2e réduites par an, ou basés sur l’intensité, comme les tonnes de CO2e par unité produite et ils devraient couvrir des périodes à court, moyen et long terme.

C.      Établir un système de surveillance pour suivre la progression vers les objectifs (ESG reporting)

Un système de reddition de comptes clair, transparent et régulier permet aux PME de mesurer et de suivre leur progression par rapport aux objectifs fixés. Établissez un “fil rouge” de reddition de comptes dans toute l’entreprise en utilisant les mêmes métriques et les mêmes objectifs ESG de manière cohérente dans tous les rapports. Idéalement, le compte-rendu des données et des informations de performance ESG devrait être utilisé dans le cadre de l’évaluation de la performance de l’équipe ESG et des autres postes pertinents.

D.     Se méfier de l’écoblanchissement

L’écoblanchissement, ou le « greenwashing » se produit lorsque les entreprises font des déclarations écologiques et divulguent des informations qui les mettent en meilleure position ou qui donnent l’impression qu’elles sont plus respectueuses du climat et plus durables sur le plan environnemental qu’elles ne le sont réellement. Les PME peuvent tomber dans le piège de l’écoblanchiment par ignorance, ou en tant que stratégie délibérée pour augmenter l’attrait de leurs produits et/ou de leurs services, visant ainsi à accroître les ventes et les revenus.

Comment pouvons-nous vous aider dans vos activités?

Non seulement une stratégie alignée sur l’ESG peut améliorer la valeur de votre entreprise, mais elle peut également amplifier votre impact social positif et atténuer votre empreinte environnementale. Chez Demers Beaulne, nous croyons que mener des affaires de manière éthique et durable est synonyme de réussite commerciale. Nous offrons notre expertise pour aider les PME à élaborer leurs stratégies ESG. Notre plan pratique et réaliste en 5 étapes peut être adapté aux ressources et aux aspirations de chaque PME.

Pour plus de détails, ou pour un accompagnement dans votre parcours, contactez notre associée en transformation ESG.

Plus de questions? Nous y répondons.

Abonnez-vous pour recevoir nos conseils.

RÉCENTES NOUVELLES

Toujours bien informés

Quelles sont les entreprises qui pourraient être assujetties à la loi S-211?

La loi S-211, récemment adoptée par le parlement canadien, vise à prévenir et à réduire le travail forcé et le travail des enfants dans les chaînes d'approvisionnement. Elle impose à certaines entreprises et entités canadiennes et étrangères de nouvelles obligations en matière de reporting. Cette loi fédérale pourrait donc avoir des implications importantes pour votre entreprise.  [...]
LIRE

Qu’est-ce que la gestion des risques de fraude?

Article rédigé dans le cadre du mois de la fraude, lequel a lieu en mars chaque année. Nous souhaitons vous tenir au courant de toutes mesures pouvant être pertinentes ou nécessaire pour votre entreprise. Lorsqu'il est question de gestion des risques de fraude, il s’agit en fait de faire l’évaluation du risque aux divers types [...]
LIRE

Finaliste aux Mercuriades dans la catégorie « Employeur de l’année »

Demers Beaulne est à nouveau reconnu pour ses initiatives favorisant le bien-être de ses employés Montréal, le 26 mars 2024 – Demers Beaulne est fier d’avoir été sélectionné comme finaliste dans la catégorie « Employeur de l’année » de la 44e édition du prestigieux concours Les Mercuriades organisé par la Fédération des chambres de commerce du Québec. Cette [...]
LIRE

Création d’une fiducie familiale − les avantages

Article rédigé par l'équipe de Marcil Lavallée dans le survol trimestriel sur l’actualité canadienne, un bulletin publié par les cabinets canadiens membres de Moore Amérique du Nord. Cet article portant sur les avantages d'une fiducie familiale s’inscrit dans notre mission, soit devenir le partenaire par excellence de votre réussite en vous tenant informé de l’actualité. La planification [...]
LIRE

Qu’est-ce qu’un compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété (CELIAPP)?

Article rédigé par J. Bradley Berry, CPA chez Mowbrey Gil, dans le survol trimestriel sur l’actualité canadienne, un bulletin publié par les cabinets canadiens membres de Moore Amérique du Nord. Cet article portant sur le compte d'épargne libre d'impôt pour l'achat d'une première propriété, ou CELIAPP, s’inscrit dans notre mission, soit devenir le partenaire par excellence de votre réussite en [...]
LIRE

Mise à jour de la taxe sur les logements vacants (TLV) pour les propriétés de Toronto

Cet article a été rédigé par l'équipe fiscale de Segal GCSE, dans le survol trimestriel sur l’actualité canadienne, un bulletin publié par les membres canadiens de Moore Amérique du Nord. Cet article portant sur la taxe sur les logements vacants (TLV) de Toronto ainsi que sur la taxe sur les logements sous-utilisés (TLSU) s’inscrit dans notre mission, soit [...]
LIRE

Laissez faire les experts : L’importance d’une évaluation indépendante de votre entreprise dans votre planification fiscale

Cet article a été rédigé par Chris Riccio, CPA et EEE chez DMCL Chartered Professional Accountants, dans le survol trimestriel sur l’actualité canadienne, un bulletin publié par les membres canadiens de Moore Amérique du Nord. Cet article portant sur les experts en évaluation d'entreprise s’inscrit dans notre mission, soit devenir le partenaire par excellence de votre réussite en [...]
LIRE

Demers Beaulne maintenant certifiée B Corporation!

Demers Beaulne a récemment obtenu la prestigieuse certification B Corp! Cette reconnaissance atteste de notre engagement à respecter les normes les plus élevées en matière de performance sociale et environnementale. Comme toute entreprise certifiée B Corp, nous œuvrons pour le bien commun tout en étant lucratifs, prouvant ainsi que le monde des affaires peut être [...]
LIRE

Notre résumé du budget du Québec 2024-2025

Nos experts vous partagent un sommaire des mesures fiscales touchant les sociétés et les particuliers.  Notre équipe a analysé l'ensemble des mesures fiscales afin de préparer un résumé des mesures annoncées pouvant avoir un impact sur vos projets. MESURES POUR LES SOCIÉTÉS (P.03)Mesures relatives aux taxes à la consommationMesures fiscales administrativesCrédits d’impôt pour le développement [...]
LIRE
  • Montréal
  • Laval
  • Près de vous pour vous accompagner très loin
  • Brossard
  • Montréal
  • Laval
  • Près de vous pour vous accompagner très loin
  • Brossard
  • Montréal
  • Laval
  • Près de vous pour vous accompagner très loin
  • Brossard
  • Montréal
  • Laval
  • Près de vous pour vous accompagner très loin
  • Brossard